Le matériel

Matériel adapté à la méthode hongroise.

L'arc

 Pour pratiquer au mieux la discipline Hongroise, l'arc doit avoir certaines caractéristiques :

      - Accepter une allonge importante : La tension de corde est plus importante que dans l'archerie classique.

      - Avoir une anse importante : Pour charger à la Hongroise, on tient les flèches dans la main de l'arc à gauche de celui-ci (pour les droitiers). Pour encocher la flèche, il faut la faire passer entre l'arc et la corde, d'où l'importance d'avoir une grande anse.

      - Protéger des impacts de flèches : Lors du passage de la flèche entre la corde et l'arc, il arrive fréquemment de taper la pointe de la flèche contre l'arc. Il faut donc éviter les arcs en plusieurs pièces assemblées avec des ficelles (celles-ci seront sectionnées) et protéger les arcs en bois des impacts (scotch, morceau de cuir, chambre à air de vélo, .....)

      - Avoir un tranche-fil nylon : Lors du rechargement, afin d'encocher en maintenant le regard sur la cible, nous ne mettons qu'un seul nockset en dessous de la flèche au lieu d'encadrer la flèche comme en archerie classique. Ceci nous permet d'encocher plus haut et de redescendre ensuite contre la nockset sans jamais la chercher. Le tranche-fil nylon permet à l'encoche de glisser beaucoup plus vite sur la corde et ainsi de gagner un temps considérable.

      - Être de faible puissance : Tirer à la Hongroise veut dire tirer beaucoup de flèches en très peu de temps ! Un arc de puissance faible permet de moins se fatiguer pour pouvoir s'entraîner plus mais aussi de permettre une tension plus rapide de la corde, ce qui fait gagner du temps. Les puissances idéales se trouvent entre 20 et 35# en fonction de la morphologie.

      - Être ambidextre : Dans les entraînements pour le tir Hongrois, le tir main de l'autre main est aussi pratiqué pour développer une musculature semblable des deux côtés.

Les flèches

La flèche quant à elle doit avoir les caractéristiques suivantes :

      - Matériaux : A cause de la vitesse de tir, les flèches sont soumises à énormément de tir en peu de temps. Il faut donc privilégier le carbone qui est beaucoup plus solide et performant. Même si il est plus cher à l'achat, il sera plus intéressant sur le long terme. (Attention à ne jamais tirer avec un tube en carbone cassé, il se décompose en de nombreux filaments qui peuvent se planter dans la main).

      - Etre d'une longueur suffisante : La tension de corde étant supérieure, la flèches doit être plus longue qu'en archerie classique (>80cm en général). La flèche doit dépasser de 1.5cm quand l'archer tend à son maximum.

      - Avoir un spine adapté : Le spine est la mesure de souplesse de la flèche. Il est important d'y prêter attention pour les arcs non-désaxés car il permet à la flèche de contourner l'arc sans être déviée. Pour les Snakes par exemple, il n'est pas nécessaire de s'en occuper. Cependant, pour la plupart des fabricants, plus la flèche est rigide et plus elle est longue. On privilégiera donc les spines rigide pour les Snakes pour avoir plus de longueur.

        Spine du plus rigide (plus long) au moins rigide (plus court) : Powerflight : 300 - 340 - 400 - 500, Flatline : 340 - 400 - 500

      - Être équipées de plumes naturelles placées au bon endroit : Pour plus de rapidité et d'efficacité, il n'y a pas de repose flèche et l'archer ne porte pas de gants. Il est donc important d'avoir des plumes naturelles car les plumes en plastiques coupent les doigts. L’endroit où elles sont collées différent également par rapport à l'archerie classique. Les techniques Hongroise nécessitent une prise de doigt spéciale qui permet d'encocher facilement la flèche. Cependant pour cela, les plumes servent de repères aux doigts et doivent être placés plus loin du nock que dans la normal (4cm du début du nock). On place également un morceau de scotch à la base de la plume toujours pour éviter qu'elle ne coupe la main de l'archer au moment du tir.

      - Avoir un nock assez grand : Afin d'avoir une saisie facile du nock pour le rechargement, il est important qu'il soit large et plat. L'idéal est le Arizona Z-nock même si le Easton super nock convient aussi. Attention : pour fixer le nock Arizona sur les flèches carbones, il faut un Uni-bushing spécial.

      - Être équipée d'une pointe parabolique : La pointe parabolique est une pointe en forme d'ogive qui est amplement suffisante pour planter dans la cible tout de même. Elle est avant tout utilisée par soucis de sécurité pour les chevaux qui peuvent venir effleurer la pointe quand elle est dans le chargeur mais aussi pour éviter les blessures à répétition au niveau de la main de l'archer. En effet, celui-ci, quand il voudra augmenter sa vitesse, viendra se taper fréquemment la main qui tient l'arc au moment du rechargement.

Guide de montage de la flèche idéale pour le tir Hongrois :